LA BENEVOLE DU MOIS

                                         

Chantal Trinel   – US Maisnil les Ruitz

 

A l’heure où le turn over est devenu la règle parmi les dirigeants responsables et actifs au sein des clubs, Madame Chantal TRINEL fait figure d’exception. Alors que son fils fait ses gammes en débutants (appellation de l’époque) elle arrive au club en 1978 pour donner un coup de main (aide à la buvette, accompagnement des jeunes).

L’USM fondée en 1927, après avoir évolué en FSGT, vient de rejoindre la FFF et enregistre des résultats intéressants et connait une augmentation des licenciés. Chantal prend sa première licence en 1992 pour devenir rapidement  la secrétaire de l’association, poste qu’elle occupe encore 26 ans et 6 présidents plus tard avec autant d’enthousiasme.

Mais, entre-temps, elle a connu et vécu intensément les aventures du club, avec en point d’orgue, l’année 1998 : la France est championne du monde, le RC Lens est champion de France, l’USM est championne de son groupe et remporte la coupe Mallez. C’est l’occasion d’une maxi-fête au stade municipal lors du retour de l’équipe fanion avec la coupe en présence du lensois Tony Vairelles.

D’autres moments festifs, certes moins intenses mais tout aussi  joyeux ont été vécu et ont marqué la secrétaire lors d’une seconde victoire en coupe Mallez, lors de l’accession des seniors en promotion de Première division, lors du titre de champion des U15 avec, à la clé, une accession en ligue.

Toutefois, à l’euphorie a succédé une période plus sombre due à des problèmes internes qui a débouché sur le départ des jeunes et la descente des seniors jusqu’en D6. Aujourd’hui l’USM s’est requinquée et aligne, outre les seniors, des vétérans, des U18, des U13, des U11 et une école de foot.

Intégrée dans la vie de son club avec passion en compagnie de son époux, vice-président, et des dirigeants actifs autour du président Legay, Chantal, femme de caractère aux propos sans détour espère un retour des seniors vers une division plus en rapport avec le passé comme peut le laisser augurer le classement actuel (4ème).

Autour du village de 1 700 habitants, 8 clubs gravitent dans un rayon  inférieur à 10 kilomètres ce qui rend la compétition plus âpre encore. Toutefois, s’appuyant sur le dynamisme des joueurs, Chantal Trinel, trouve dans l’engagement de la municipalité, dans la compétence de l’encadrement et dans la bonne ambiance  qui règne à l’USM, des raisons sérieuses d’espérer un avenir souriant.

 

Le Secrétaire Général 

Richard RATAJCZAK.

 

Articles les plus lus dans cette catégorie