LE BENEVOLE DU MOIS

                                      

                     Marcel Mercier       

  AS Bapaume-Bertincourt-Vaulx Vraucourt

 

Pour ce natif du Cambraisis les 74 années de sa vie, outre le fait qu’elles soient passées très vite, se sont partagées entre l’enseignement et ses dérivés sportifs et associatifs (Amicale laïque et USEP), l’engagement au sein de la municipalité et le football même si le club s’appelait « Athlétic club » (de Bapaume, bien sûr).

Dans le domaine professionnel, après sa sortie de l’Ecole Normale, il enseigne à Hénin, Leforest et St Nicolas avant le retour à Bapaume en 1972. Membre de l’amicale laïque, puis animateur et délégué de l’USEP, il a organisé et animé pendant de nombreuses années la fête des écoles qui, à l’époque, ressemblait moins à une kermesse que celle que l’on rencontre de nos jours. Il est, et c’est le moins que l’on puisse faire, pour tout ce temps passé et cette énergie dépensée, officier des Palmes Académiques.

 Sur le plan municipal, 3 mandats au service du sport, aux côtés de JP Delevoye, lui ont permis de participer à la vie des associations locales et de leur apporter tout son vécu tant dans le domaine du bénévolat que dans ceux de l’éducation des jeunes par le sport et ses vertus.

C’est au sein de l’ACB que l’on retrouve le fil rouge de sa vie active. De la première licence, en cadets en 1959 à la dernière en vétérans, à l’âge de 54 ans, il a connu toutes les équipes du club. Mais, depuis 1972, tout s’accélère avec la création d l’école de football qui, faute de terrain adapté a pris ses quartiers dans la caserne de gendarmerie mobile, les gendarmes sportifs le secondant dans cette action.

Elu au comité directeur de l’ACB il en devient président de 1986 à 1996. Dans cette zone rurale la vie de président d’une société comptant plus de 150 licenciés se confond avec la vie de tous les jours ce qui l’amène progressivement à préparer son successeur, Laurent Gabrelle. En 1996, une grave blessure au genou l’oblige à cesser l’activité « rectangle vert »mais, avec le nouveau président il entame la longue marche vers une fusion des clubs environnants. Longtemps l’esprit de clocher va faire obstruction au projet avant que le manque de dirigeants à Vaulx Vraucourt, le manque de joueurs à Bertincourt ne transforment  l’idée en évidence pour créer en 2009 l’AS Bapaume, Bertincourt, Vaulx Vraucourt.

Aujourd’hui, alors que des ennuis de santé l’éloignent quelque peu des mains courantes, il reste au comité directeur en qualité de responsable de la communication et du sponsoring mais aussi de mémoire vivante du club, tant ses archives sont fournies et précises. Le monde sportif l’a honoré à maintes reprises avec la médaille du district, de la ligue, la médaille d’argent de la FFF et les médailles d’argent (1998) et d’or (2006) de la Jeunesse et des Sports.

 Cette vie active a sans doute été menée en dépensant un grand capital énergie, aux dépens, parfois, de la vie familiale et en lui laissant un léger regret, celui d’avoir raté à 2 reprises l’accès en championnat de ligue.

Ce court résumé de son implication sportive  représente une infime partie de ce que recouvrent les archives dont il dispose qui démarrent en 1921, avec la création de l’US Bapaume devenue l’AC Bapaume en 1924.

 

Richard RATAJCZAK,

Secrétaire Général.

Articles les plus lus dans cette catégorie